Pour quoi ?

Les possibilités d'utilisation de l'hypnothérapie, et de l'hypnose en général sont tellement vastes que l’on n’a pas encore aujourd'hui défini les limites de ce à quoi on peut l'appliquer.
Le plus souvent, le facteur limitant est l'imagination du thérapeute ou celle du patient, dans l'adaptation de l’outil à telle ou telle demande. Ce qui permet même à ceux qui manquent d'imagination de trouver un champ d'application extrêmement vaste.

Voici une liste non-exhaustive des indications de l'Hypnose Thérapeutique :

verre de vin    dépendances et compulsions : tabagisme, alcoolisme,
    onychophagie...

Un couple malheureux    troubles relationnels : problèmes familiaux, de couple,
    de confiance en soi...

jeune fille regardant au travers d'une vitre    traumatismes : accidents, décès, divorces,
    abus sexuel, harcèlements...

homme seul    troubles de l'humeur : stress, dépression, anxiété,
    spasmophilie...

avion    phobies : claustrophobie, agoraphobie, peur de l'avion,
    des araignées...

femme se réveillant    troubles du sommeil : insomnies,
    cauchemars, hypersomnie...

Couple dans un lit dos à dos    troubles sexuels : impuissance, éjaculation
    précoce, stérilité...

ventre de femme    troubles alimentaires : excès de poids, boulimie,
    anorexie...

mains savon eau robinet    troubles du comportement : TOC, paralysie, aphonie,
    amnésie, tics...

jeune femme mal de dos     maladies de peau : eczéma, urticaire, psoriasis,
    prurit, verrues...

jeune garçon étudiant    entraînement à la concentration, à la performance :
    sport, études...

jeune fille soufflant dans une prairie    allergies, asthme, migraines, troubles gastro-intestinaux
    et autres troubles...


L’hypnothérapie peut être conduite seule ou en soutien d'une autre thérapie mais ne remplace aucunement les prescriptions médicales.


“On ne peut rien enseigner à un homme.
On peut seulement l’aider à trouver ce qui est en lui”
- Galilée -